10 aliments à manger à Aruba et où les essayer

jei vous pouvez vous éloigner des plages idylliques d’Aruba, les aventures épicuriennes abondent pour les palais curieux. Défiés par la culture de produits sur une petite île aride, les premiers Arubas mangeaient ce qui était facilement disponible, y compris des soupes et des ragoûts de chèvre, de poulet ou de fruits de mer ; casseroles de fromage farcies avec ce qui restait dans le garde-manger; et bien sûr la pêche du jour. Au fil du temps, cependant, les plus de 90 nationalités qui habitent l’île ont créé une riche tapisserie gastronomique, avec des saveurs des Caraïbes, d’Amérique du Nord et du Sud, d’Indonésie, d’Asie, d’Europe, etc.

Aujourd’hui, il y a aussi une nouvelle énergie passionnante qui infuse la scène culinaire d’Aruba avec tout, des restaurants modernes dans des maisons patrimoniales restaurées aux brunchs flottants, aux dîners à la table du chef et aux visites gastronomiques à pied. Même les plats créatifs à base de plantes ont pris racine sur l’île.

Ci-dessous, nous avons rassemblé les 10 meilleurs plats d’Aruba et où les essayer afin que vous puissiez découvrir le mélange culinaire fascinant de l’île entre l’ancien et le nouveau.

La pêche du jour

À Goûtez mon Aruba, sympathique propriétaire Nathaly de Mey partage les saveurs du poisson frais dont elle se souvient de son enfance sur l’île. Utilisant sa propre flotte de pêcheurs d’Aruba, elle ne sert que ce qui est frais ce matin-là, qu’il s’agisse de vivaneau rouge, de wahoo, de mahi mahi, d’albacore, de mérou ou même de homard. Quoi qu’il y ait sur le pont, les clients de l’accueillant restaurant, installé dans un bâtiment centenaire restauré du centre-ville d’Oranjestad, le dégustent savamment préparé, souvent avec une sauce créole rouge traditionnelle de poivrons et d’herbes du propre jardin de de Mey. Dînez à l’intérieur ou à l’extérieur, mais ne manquez pas le gâteau aux noix de cajou fait maison pour le dessert.

Au Papiamento, vous pourrez dîner au bord de la piscine avec des plats authentiques d'Aruba comme le keshi yena ou du fromage farci.

Keshi yena, ou fromage farci

Le plat national des îles ABC, keshi yena (fromage farci), se décline en de nombreuses variétés différentes – et chaque famille d’Aruba a sa propre recette bien gardée. Il a commencé comme la croûte évidée du fromage Edam ou Gouda, farci de bœuf, de poulet ou de fruits de mer ainsi que d’oignons, de poivrons, de sauce tomate, d’olives, de câpres, de raisins secs et de noix de cajou, mais il se qualifie maintenant comme n’importe quel type de casserole garnie de fromage hollandais fondu. L’une des meilleures versions est disponible sur Papiamento à Noord, où la famille Ellis combine du filet mignon déchiqueté, du poulet et des ingrédients secrets et les cuit à la perfection épaisse et pétillante.

Stobas d’Aruba (ragoûts)

À Restaurant des éléments, situé dans le complexe réservé aux adultes Bucuti & Tara Beach Resort surplombant Eagle Beach, l’équipe de chefs caribéens prépare un buffet de plats authentiques d’Aruba, de la Jamaïque, d’Haïti et plus encore du lundi au samedi. Cherchez l’Aruba stobas (ragoûts), en particulier les calco stoba (ragoût de conque dans une riche sauce rouge) et papaye stoba (à base de papaye non mûre, de viande de chèvre, de bœuf salé et de queue de porc), et agrémentez-les d’un peu pica de papaye (la célèbre sauce piquante d’Aruba). Veillez également à éponger le bouillon avec pan bati (un pain plat à la semoule) et terminer par kesio (une riche crème au caramel).

Vous trouverez la version la plus délicieuse des pastechis et des batidos à la Pastechi House à Oranjestad.

Pastechis (pâtisseries) et batidos (fruits frappés)

L’aliment de base de la restauration rapide d’Aruba, pastéchis sont des pâtisseries en demi-lune frites, farcies de garnitures telles que du poulet, du bœuf, du thon, des légumes ou du fromage et mieux accompagnées d’un batido (frappe aux fruits frais). Pour l’exemple ultime, arrêtez-vous la maison Pastechi à Oranjestad, où le sympathique propriétaire vous aidera à choisir parmi des garnitures comme du jambon et du fromage, du homard et même du chop suey. N’oubliez pas de commander un batido, disponible ici dans des saveurs alléchantes comme le tamarin et le corossol, puis apportez vos trésors à emporter sur un banc dans les ruelles colorées d’Oranjestad et dégustez-les comme un local.

Webo yenas ou œufs farcis

Les Arubains ont un faible pour webo yenas, alias oeufs farcis. En fait, ils sont considérés comme une telle nécessité lors de tout rassemblement qu’il existe une expression arubaise qui se traduit par “pas d’œufs, pas de fête”. Au restaurant de tapas Terrasse 15, le propriétaire Mark Benson Denz donne sa propre touche à la collation populaire, ajoutant de la crème d’avocat et des morceaux de bacon à un délicieux succès. Essayez-les avec d’autres petites assiettes créatives comme keshi yena tacos et mini croustillants sacs (un jeu sur les sacs bruns débordant de viandes grillées qui font claquer les lèvres, que l’on trouve généralement à San Nicolas) alors qu’il était assis sur l’immense patio, qui fait face à une maison patrimoniale restaurée au centre-ville d’Oranjestad.

Bolo (gâteau) à la part

À Aruba, bolo, ou gâteau, est roi. Offert dans les boulangeries de toute l’île, il se décline en variétés telles que pistache, noix de cajou et bol de verre, surmonté de cubes de gélatine colorés qui ressemblent à des vitraux. Le bolo n’est généralement pas servi à la tranche, mais si vous ne voulez pas acheter un gâteau entier, suivez la route 4 derrière Eagle Beach jusqu’au rond-point de Tanki Leendart, où vous trouverez le Camion de desserts en morceau de gâteau. Ça sert portions individuelles de bolo aux saveurs comme la liqueur crème de ponche pistache et borracho (Rhum). Le camion propose également du gâteau au fromage et une sélection intéressante de gâteaux à la crème glacée, tous disponibles à la tranche. A noter : Ouvert de 15h à 00h du lundi au jeudi et de 12h à 00h du vendredi au dimanche.

Langouste des Caraïbes

La langouste des Caraïbes est un cousin plus dense et sans griffes de son homologue de l’Atlantique, mieux apprécié grillé pour révéler sa saveur plus douce. Pour l’essayer par vous-même, rendez-vous au petit village de pêcheurs de Savaneta, dans le sud-est d’Aruba, et dînez au le vieil homme et la mer, situé au bord de l’eau Aruba Ocean Villas. Ici, le crustacé fraîchement pêché vient à la vodka style sur un lit de pâtes penne; c’est le plat signature du restaurant. La seule table sur pilotis est réservée aux invités de la villa, mais vous ferez tout aussi bien à une table sur la plage éclairée par des torches tiki, où un musicien errant sérénade les invités avec des chansons d’amour sous les étoiles.

Chez Infini, le menu dégustation de 12 plats change tous les soirs et propose des ingrédients locaux.

Un chefmenu dégustation

Découvrez l’avant-garde culinaire d’Aruba à Infini, une table de chef de 18 couverts au Blue Residences à Noord. Le restaurant est dirigé par le célèbre chef arubais Urvin Croes, connu pour sa technique ultramoderne, son placage artistique et sa passion pour l’expérimentation. Chaque soir, il surprend les convives avec 12 plats préparés à partir d’ingrédients locaux ainsi que des produits de saison sélectionnés à la main du monde entier. Vous ne savez jamais exactement ce que vous obtiendrez, et cela fait partie de ce qui est si spécial à manger ici. Pour une soirée encore plus délicieuse, accompagnez votre repas de vins, cocktails et bières soigneusement sélectionnés pour accompagner chaque plat.

Ropa vieja d’inspiration cubaine

La cuisine cubaine est omniprésente à Aruba, en raison de la conjoncture économique difficile du début du siècle, lorsque les hommes d’Aruba se sont rendus à Cuba à la recherche de travail. Beaucoup d’entre eux sont revenus avec des épouses cubaines, qui ont apporté avec eux des plats traditionnels comme ropa vieja, avec du bœuf effiloché et des lanières de légumes colorés sautés dans une sauce sofrito. Pour une interprétation paradisiaque, rendez-vous à La cuisine cubaine, un restaurant animé sur la place du marché de la Renaissance à Oranjestad qui transporte les convives à Cuba vers 1959 avec des plats traditionnels et de la musique latine en direct. Conformément aux tendances culinaires actuelles sur l’île, Cuba’s Cookin’ propose également une impressionnante version végétalienne de la ropa vieja, faite avec du tofu au lieu du steak de jupe braisé. Quelle que soit celle que vous commandez, assurez-vous de l’accompagner d’un mojito artisanal.

Optez pour le salé ou le sucré avec la myriade d'options de pannekoeken au Dutch Pancakehouse.

crêpes hollandaises

Pannekoeken (crêpes hollandaises) sont plus légères et plus fines que les crêpes américaines et ont souvent des fruits frais cuits dans les gâteaux plutôt que empilés sur le dessus. Ils sont également couramment servis comme plat salé pour le dîner, comme ceux disponibles à la crêperie hollandaise à Oranjestad. Essayez le Milano (avec salami, fromage, oignon, poivron et origan) ou le Provençal (avec jambon, brie, miel, ciboulette et noix caramélisées), puis commandez quelques poffertjes, ou des pancakes en argent de la taille d’un dollar, avec des pêches et du Grand Marnier pour le dessert.

Leave a Comment